1 an d’In’fluence, 1 an de vous

Blog post image

Le 26 octobre 2017, nous levions notre verre à In’fluence et à sa version papier, lors de notre soirée de lancement. Le lendemain, vous étiez déjà des dizaines à le commander. Un tournant de taille dans cette aventure incroyable.

Comme beaucoup d’idées farfelues, celle d’In’fluence m’est venue en pleine nuit. J’étais réveillée en sursaut par un rush de créativité, que j’ai rapidement gribouillé sur une feuille de papier. Le lendemain, le projet prenait déjà vie en en discutant autour de moi. Et puis tout s’enchaîne : une amie graphiste accepte de m’aider à créer In’fluence, mes copines rédacs’ ajoutent leurs plumes au projet, les premières blogueuses m’offrent leur confiance. En été 2016, je ne le savais pas encore, mais ma vie entière allait changer.

Nos premières réunions se tiennent en fin d’année. Quelque part, on sent qu’on tient quelque chose de fun et de prometteur, mais on ne le réalise pas encore totalement. On se concentre d’emblée sur le côté créatif, sur l’écriture commune de ce magazine qu’on aurait toutes aimé retrouver en librairie, mais qui n’existait pas. On imagine les premiers sujets à traiter, les rubriques à aborder et le travail commence. Le 6 janvier 2017 sort notre toute première édition en PDF sur notre site internet. Le soir même, vous étiez plus de 1.000 à la parcourir et à monter à bord de l’aventure In’fluence. Et quelques-uns à nous faire remarquer qu’on avait laissé quelques coquilles, dont le fameux « beurre de karaté » qui fait encore rire mes proches aujourd’hui. Parce qu’In’fluence, c’est ça aussi : apprendre de nos erreurs, et s’améliorer ensemble. 

Je ne me souviens pas du moment exact où ce projet est devenu toute ma vie. Il a grandi avec moi, et j’ai grandi avec lui. Et surtout, j’ai été magnifiquement bien entourée pour mener cette barque. Derrière chaque page du magazine se cache une nana extraordinaire, qui injecte de son énergie mais surtout de sa personne dans ses écrits. Et puis devant, il y a vous. De plus en plus de vous.

C’est vous qui nous demandez rapidement une version papier. Un projet fou qu’on accepte de relever, et que vous rendez possible grâce à votre participation financière. Vous étiez plus de 150 à donner 10, 20, 50€ pour nous permettre de réaliser ce rêve commun. Il y a un an, vous nous avez aidé à lever plus de 7.000€, qui ont fait naître la première édition papier d’In’fluence.

L’avoir entre les mains après plus d’un an de travail a été une sensation si forte ! Je l’ai feuilleté 1001 fois en imaginant vos réactions. Et il y a un an, vous étiez des centaines à la découvrir et à nous envoyer des retours toujours plus encourageants et positifs.

A chaque nouvelle édition, ce sentiment est encore plus fort, et je pense qu’on aura beau sortir des dizaines de magazines, j’aurai toujours ce pincement au coeur au moment de le voir « en vrai ». Il m’arrive parfois de le feuilleter sans même le lire, juste pour me rappeler que tout ça est réel. Que certaines d’entre vous collectionnent chaque numéro et les lisent du début à la fin. Qu’In’fluence, c’est bien plus que moi ou que nous, c’est surtout vous.

La création d’un site en est la suite logique. Nous voulons être là pour vous, quotidiennement. Vous envoyer de bonnes ondes bien plus qu’une fois tous les deux mois. Et vous remercier encore plus chaque jour d’être là, et de créer In’fluence avec nous.