Deux femmes dans l’espace et les connards sexistes se déchaînent sur Terre

Blog post image

Vendredi dernier a eu lieu la première « spacewalk » 100% féminine de l’histoire. Oh yeah. Alors qu’à la rédac on était toute admiratives pour ces deux meufs badass, certains petits cons en ont profité pour déchaîner leur bêtise sexiste. Evidemment, ça a inspiré nos plumes pour un article « feu à volonté ».


#AllWomanSpacewalk

Commençons par le début, un spacewalk, qu’est-ce que c’est ? Aussi appelé une Extra-Vehicular Activity, c’est la mission la plus dangereuse des astronautes de l’ISS. En gros, ce sont les sorties en dehors de l’appareil en combinaison.

Ces sorties se font toujours à deux et pour la première fois de l’histoire, elle fut réalisée par deux femmes, Christina Koch et Jessica Meir. À la base, cette expédition était prévue pour le mois de mars, mais il n’y avait qu’une seule combinaison à la taille des astronautes (ouais, ouais..). Ce 18 octobre dernier, l’histoire a enfin pu être écrite. Pas trop tôt selon nous !

Hater’s gonna hate

On ne t’apprend rien, nous vivons dans un monde patriarcal où la suprématie masculine règne en maître. Pas vraiment une surprise du coup que cette nouvelle aie ramené tous les machos sexistes de ce monde à coups de « on a dû leur réserver un étage pour les chaussures et le maquillage« , « en espérant qu’aucune ne devra faire un créneau » ou encore de « première dispute dans l’espace« ?

Je vous laisse apprécier ci-dessous la débilité profonde de certains utilisateurs. Beaucoup justifient ce genre de commentaires comme étant des blagues et s’en réfèrent à notre humour « trop coincé » (ben oui, quitte à être dans le cliché, autant le rester!). Seulement, l’humour est l’expression même de ce sexisme internalisé comme la « norme » et véhicule ces stéréotypes toujours davantage.

Ca glisse sur la carapace de leur indifférence

Alors même si on est révolté par ce genre de commentaires à l’aube de 2020 (ben oui les gars, il va falloir se réinventer à un moment, la femme et son balais c’est démodé ! Sauf si c’est une sorcière, of course). On aime quand même se rappeler qu’en ce moment, Jessica et Christina sont sur l’ISS, en train de réaliser leur rêve et d’inspirer des millions de petites filles qui peuvent enfin s’identifier à ces grandes scientifiques.

Quand vous leur arriverez à la cheville, vous pourrez faire leurs lacets. Alors clairement, les haters, ça leur passe bien au dessus de la tête. Allez, ciao les nazes !