Gina Martin, l’activiste qui a changé la loi en Angleterre

Blog post image

Les anciennes générations nous disent souvent que nous ne savons plus ce que c’est que se rassembler autours d’une cause. Et que l’activisme devant le net ne sert à rien. Chez In’fluence, on veut leur prouver le contraire grâce à notre nouvelle rubrique: #MillenialsPower (le pouvoir des millenials). On te présente des activistes qui ont utilisés les réseaux sociaux pour réellement changer les choses.

Gina Martin, leading lady

Aujourd’hui, j’ai l’honneur de te présenter mon girl crush de tous les temps, Gina Martin . Cette meuf, si tu ne la connais pas, c’est une activiste londonienne. Pourquoi elle est géniale? Parce qu’elle a rendu l’upskirting (prendre des photos sous les jupes des filles) illégal. Vous parlez d’une meuf inspirante ?

Campagne

Après avoir été victime de upskirting lors d’un festival en 2017, elle décide de changer les choses. Sans background en droit, elle trouve un avocat prêt à relever le défi pro-bono. La campagne démarre par une phase de sensibilisation, dans laquelle elle demande aux victimes d’envoyer un mail aux autorités.

Voir cette publication sur Instagram

WE FOUGHT THE LAW AND… WE WON. 💥💥💥💥💥💥 18 months ago a man stuck his hand between my legs and took photos of my crotch without my consent. 18 months ago I decided I wasn’t going to brush sexual assault off anymore. 18 months ago I discovered it wasn’t sexual offence and decided I was going to try and change the law for all of us. Today, our progressive, gender-inclusive, legally sound bill to make upskirting a sexual offence passed it’s last stage. With no legal or political experience I manage to change the law and enact the Voyeruism Offences act. Sexual harrassment does not have to be part of you life. It’s does not have to be ‘just the way it is’, and if you don’t like something, you can change it. I am living proof of that. Thank you all for all of your messages, sharing the campaign and all the general amazing love you have given me during what has been the hardest period of my life. Guys. We did it. 💗 And to sir Christopher Chope I say: nice try. 👋👋👋👋

Une publication partagée par G I N A M A R T I N (@ginamartin) le

Elle lance également une pétition qui a récolté plus de 111.000 signatures. Elle mène sa campagne sur les réseaux sociaux grâce au #StopSkirtingTheIssue. Après 18 mois de bataille, Gina Martin a réussi à rendre l’upskirting illégal et punissable par la loi ! Si tu es sensible à ce débat, tu peux suivre cette campagne dans ses stories à la une.

Sur son chemin semé d’embuches

Même si son combat s’est soldé par une victoire, le parcours de Gina n’a pas été simple. Elle a été confrontée à de nombreux obstacles, notamment de personnes déplaçant complètement le débat en lui demandant pourquoi elle ne portait pas un pantalon… Perso, ça me rappelle bizarrement ce qu’on demande (encore) aux femmes victimes de viol. Tu le vois le pattern ?

Un parlementaire a même bloquéle passage de cette loi (Sir Christopher Chope, 71 ans, homme, blanc, conservateur vétéran, qui a voté contre le mariage homosexuel et le salaire minimum… Pattern again? Oui, ce mec est un enfoiré et ma parenthèse est trop longue!). Son objection a été accueillie par une vague de protestation « Shame » dans l’assemblée. Ces obstacles n’ont pas empêché la loi d’être votée et actée en janvier 2019.

On change la loi, et après ?

La couverture médiatique de cet exploit a été énorme pendant et après sa campagne. Gina a été nommé dans plusieurs listes de personnes influentes, notamment, la BBC 100 Women. Comme si ce n’était pas suffisant, elle décide d’écrire un livre « be the change – a toolkit for the activist in you » qu’elle définit comme une boite à outil pour nous inciter à agir et à changer le monde, comme elle (et en plus, il ne coute que 7£ sur Amazon). Si tu veux mon avis, en voilà une qui a comprit la sagesse de Gandhi sans s’en servir en caption Instagram.

Voir cette publication sur Instagram

I DIE DO YOU DIE? #BETHECHANGE IS SALMON, FOREST GREEN, GOLD GOODNESS. 🍑💚🌟 I’m SO excited to be able to finally show you your toolkit. Write in it! Dog ear the pages! Read it cover to cover! dip in and out!Maybe you’ll only need two chapters for what you’re doing right now? Maybe you’ll read it cover to cover before you finally feel like you can act. However you use it, there’s one thing you can know for sure: it’s yours. 🤗 There’s a reason I look like the smuggest, happiest human in this photo. I love this book and I love this cover! Thank you @bekkigoo and @studio_of_ideas for bringing #BETHECHANGE to life! 🌟🌟🌟 Pre-order this beauty through the link in my bio 👆🏼

Une publication partagée par G I N A M A R T I N (@ginamartin) le

Vous devez être le changement que vous voulez voir dans le monde

Gandhi

L’activisme dans les veines

Gina ne se contente pas d’avoir fait changer la loi anglaise, elle défend de nombreuses autres causes féministes et pas que. Elle se bat notamment contre la précarité menstruelle, le racisme, l’égalité des genres… Sur son Insta, elle se veut relais et partage de nombreuses actions concrètes à travers le monde, par exemple, pour l’IVG et les droits des personnes transgenre aux USA.

Tout ça n’étant pas encore assez pour cette grande dame (oui, je suis biaisée et alors?), elle se bat également pour l’environnement et n’hésite pas à dénoncer certaines approches, comme le véganisme radical par exemple. J’ai déja usé de tellement d’éloges que je suis à court de mots !

Une résonance qui dépasse les frontières anglaises

Aujourd’hui, les actions de Gina Martin en inspirent plus d’un. En Allemagne, notamment, des femmes se battent pour rendre l’upskirting illégal.

Si tu veux d’autres exemples de meufs badass hyper inspirantes qui ont changé le monde, stay turned ! Tu peux aussi nous proposer des personnes qui t’inspire, toi. J’espère que cet article t’a regonflé à bloc et t’as rendu un peu de foi en l’humanité. Pour ma part, Be the change est déjà en route pour ma maison, et à la rédac, il y en a déjà sur la liste d’attente pour le lire après!