Home For Christmas : pourquoi on kiffe et pourquoi tu dois voir cette série

Blog post image

Tout le monde en parle, tout le monde te la recommande… « Tu as vu Plan Coeur, tu vas adorer Home For Christmas » sur Netflix. C’est ce qu’on m’a répété toute la semaine dernière, avant que je ne m’y mette sérieusement. Et tu sais quoi ? Ils avaient raison ! Je t’explique pourquoi.

En résumé

Johanne, une nana de 30 ans qui n’est pas marié et n’a pas d’enfant. Résultat, la société toute entière lui rappelle que son horloge biologique est en train de tourner et qu’elle devrait activer la deuxième vitesse. En famille, c’est encore pire. Placée à la table des enfants, on la blâme de s’être séparée de son ex.

Quand elle annonce qu’elle amènera son copain pour Noël, ils s’enjaillent tous. En réalité, elle n’a personne, et va tenter de trouver the one avant le 24 décembre. Des rendez-vous douteux s’enchainent, avec quelques fou-rires assurés.

Pourquoi on adore cette série

Plutôt que de te faire de longs discours, je te résume ma pensée. Et je te montre que les thèmes abordés dans cette série sont des sujets dont on a déjà parlé chez In’fluence.

  • Foutez-nous la paix avec vos idéaux de la femme heureuse uniquement en couple. Et je le suis, en couple et heureuse, mais on a toutes nos expériences et nos feelings pour savoir qu’être célibataire, c’est cool aussi. Et qu’on n’a pas toujours forcément besoin d’un(e) partenaire pour être comblée. Idem avec les enfants et cette pression sociale. On te conseille d’ailleurs le film How to be single si tu as envie de rebooster ta confiance de célibataire, un mode de vie qui convient à bon nombre d’entre nous. Dans Home For Christmas, même si je n’ai pas encore tout vu, c’est clairement ce qui nous énerve le plus et ce qui est très bien illustré.
  • Quelques bons fou-rires à chaque épisode ! C’est léger, c’est détente, et ça fait du bien. Je me suis souvent retrouvée dans ses situations, notamment quand elle galère à skier avec son date, ou qu’elle cherche à s’échapper de son rencard. D’autres à la rédac peuvent en dire the same… comme l’épisode dans le spa nudiste.
  • Vieux, jeune, who cares ? Johanne enchaine les dates, avec un mec de 19 ans, puis un autre de la cinquantaine. Et tu sais quoi ? On adore la voir vivre ses propres expériences.

Pour être honnête avec toi, je n’ai pas encore terminé cette série. Du coup, forcément, je passe à côté de certains thèmes qui mériteraient qu’on s’y arrête. Par contre, all I want for Christmas is qu’elle dise merde à tout le monde et qu’elle agisse comme bon lui semble, mec ou pas mec. Qu’elle reste self-partner ou qu’elle trouve l’amour ou le bien-être auprès d’un type coolos, après tout, l’important est d’être happy, non ?