La quête du blocus parfait

Blog post image

Chaque année, personne ne l’attend avec impatience, et pourtant, il débarque : le blocus. Cette espèce de barbare déboule dans ta vie pour te matraquer avec la réalité.

Tu galères, je galère, nous galérons, certes. Mais aujourd’hui, je vais essayer de passer en revue avec toi ce que mes blocus passés ont pu m’apprendre, ces petits trucs en plus qui te faciliteront la vie.

  • Ton espace de travail

Le fauteuil de ton bureau va garder l’empreinte de ton fessier pendant des semaines, alors autant que la zone soit sympa. De plus, visualiser un espace organisé, éclairé et attrayant t’aidera à moins détester le moment. Si tu étudies chez toi, Pinterest regorge de jolis calendriers à télécharger gratuitement et de to-do lists. Si tu es de la team bibliothèque, n’hésite jamais à prendre 30 secondes pour arranger ton espace de travail. Arrêtons de nous le cacher et assumons, les fluos organisés en rangés, c’est hyper satisfaisant, et en plus ça motive.

  • « Coffee is always a good idea ! » Really ?

Tu penses sûrement que du café en intraveineuse pourra t’aider à tenir le coup au bout de cette 50epage interminable, et pourtant. Le café a la particularité de stimuler le cerveau pendant un pic de 15 minutes, et faire rechuter totalement ton énergie juste après. De plus, il est assez difficile à digérer et si tu as tendance à allier stress et nausées, il n’est peut-être pas tant ton meilleur ami que ça… Le thé, par contre, n’est pas forcément la boisson de la détente que tout le monde imagine. Noir, il contient de la théine, dont les effets sont comparables à la caféine, sans la rechute « violente ». Et il en existe tellement ! Certains faciliteront en plus la digestion, comme la menthe ou le curcuma. De plus, c’est un moyen réconfortant de s’hydrater. Un coup de mou, les yeux qui se ferment ? Un thé et 5 minutes dehors ou la fenêtre grande ouverte, combo magique !

  • Le sport, sérieux ?

Tu as peut-être envie de me dire « je suis déjà en train de mourir et tu veux me tuer encore ? », et je te comprends. Moi-même j’ai longtemps quitté directement les articles me conseillant de faire du sport en cette période. Et pourtant, il peut grandement t’aider à lutter contre le stress et la fatigue. De plus, accélérer ton rythme cardiaque va permettre à ton cerveau de faire le plein d’oxygène. Personnellement, hors de question de « perdre » une heure à la salle, mais peux te promettre que 15/20 minutes par jour suffisent amplement à te faire sentir les effets positifs. Si tu ne te sens définitivement pas l’envie, les étirements peuvent également t’aider à détendre ton corps resté dans la même position toute la journée, et surtout, à te détendre.

  • Mon ordi, mon pire ennemi

Le risque lorsque l’on travaille avec un ordinateur, c’est que les réseaux sociaux ne sont pas loin. N’essaie pas de me mentir, je sais que tu lis mon article en ce moment même. Et au final, pourquoi ne pas plutôt en profiter ? Internet laisse à portée de tes doigts tout le savoir du monde, ou presque. N’hésite pas à faire des recherches sur tes cours et à naviguer de pages en pages sur le sujet. Relever la tête te fera du bien, et il sera plus stimulant d’entreprendre une recherche que de lire et assimiler des tonnes d’information en un bloc de feuilles. Le petit plus ? Trouver des vidéos sur les sujets que tu as du mal à assimiler. Une nouvelle façon d’appréhender une matière, qui dit mieux ?

Les réseaux sociaux peuvent aussi être un bon moyen pour te motiver. Le #studyspo sur instagram comblera ton feed d’espaces de travail beaux et ordonnés. Pinterest regorge de « tips », et youtube compte un bon nombre d’utilisateurs étudiants, qui se filment parfois en train de réviser avec un fond sonore dans leurs « study with me ». Tu te sentira moins seule ! (Mes favs : Lilylikecom , TheStrive Studies, Waystostudy)

  • J’ai faim

En blocus, il y a deux teams : « je ne mange rien, je stress » ou « j’avale le poids de mes sylla en une journée ». Dans ces deux cas, le risque réside surtout dans la fatigue que ton corps va ressentir. De manière générale, garde en tête que tu dois rester hydratée et ne surtout pas oublier les aliments riches en vitamines. Dans la liste des tops, on trouve les noix que tu peux par exemple consommer en barres lors de ta pause, ou le matin avec du yaourt et des flocons d’avoine, et les fruits secs qui vont booster ta mémoire. Préfère les féculents complets, qui vont t’éviter les pics de fatigue.

Personnellement, je suis une accro du jus matinal, le moyen parfait pour te donner d’un coup la majorité de ton apport en fruits et légumes, le combo force et énergie : pommes, carottes, épinards. Et surtout, n’hésite jamais à te faire plaisir, la période est assez stressante comme ça, pas la peine de t’ajouter le stress d’être à tout prix « healthy ». Après un examen, le meilleur moyen de se récompenser est et restera la pizza.

N’oublie pas, il s’agit surtout de comprendre comment ton corps fonctionne et quels sont les tips qui fonctionnent pour toi. Certains conseils ne te conviendront peut-être pas, et cela ne t’empêchera pas de réussir. Prends du temps pour toi, détends-toi, et déchire tout.

Bonne chance, et bon courage !