Manifestation féministe « Un violeur sur ton chemin » à Liège : c’est aujourd’hui que ça se passe !

Blog post image

Un violeur sur ton chemin, c’est quoi ? Un mouvement de protestation féministe qui a commencé en Amérique latine et plus précisément au Chili avec ce slogan : Un violador en tu camino. Ce dimanche, il débarque à Liège.

Il y a un peu plus d’un mois, un mouvement social au Chili s’éleve contre le gouvernement de Sebastian Piñera et les 30 années d’abus de la classe politique dirigeante, de l’église et des forces armées. La répression est forte et l’Etat est accusé d’utiliser la violence sexuelle pour faire taire les femmes de ce mouvement. En 30 jours, plus de 440 plaintes ont été recensées dont 71 pour abus sexuels, comprenant des tortures, viols et même disparitions.

Le collectif LasTesis décide de lancer le mouvement Un violador en tu camino. Cet évènement trouve une résonance dans toute l’Amérique du Sud avant de traverser l’océan et débarquer en Europe. Une manifestation est d’ailleurs organisée à Paris et à Bruxelles. Plusieurs féministes et activistes y participent.

La particularité ? La prestation

Cette manifestation n’est pas juste une marche symbolique. Elle est aussi et surtout une prestation. Les femmes portant un bandeau sur les yeux exécutent une chorégraphie tout en entonnant en cadence des paroles dénonçant le patriarcat, les féminicides et la culpabilité des Etats et du capitalisme.

Ce dimanche, le mouvement s’installe à Liège. Et les organisatrices t’invitent à les rejoindre pour dénoncer toutes ces violences faites aux femmes à travers une prestation symbolique. Avec le bandeau sur les yeux, cette même chorégraphie sera reproduire tout à l’heure sur l’esplanade devant la gare des Guillemins.

Pour les rejoindre

Rassemblement aujourd’hui à 15h30, devant la Gare des Guillemins. Si tu souhaites participer à cette action, toutes les infos sont disponible sur l’évènement Facebook. Tu trouveras également la vidéo de la chorégraphie, et les paroles juste ici en dessous.

« Le patriarcat est un juge
Qui nous juge dès qu’on est nées
et notre supplice,
c’est une violence dissimulée

Féminicides
Impunité pour mon assassin
C’est le silence
c’est le viol
La coupable ce n’est pas moi, ni mes fringues, ni l’endroit

Le violeur c’est toi !
le violeur c’est toi !

C’est la police.
C’est la justice.
C’est l’Etat, la société
Le capitalisme
C’est l’état oppresseur qui affranchi nos violeurs !

Le violeur c’est toi !
L’agresseur c’est toi.
L’assassin c’est toi.
Le violeur c’est toi.
«