#NOBRA : 5 témoignages de youtubeuses pour te convaincre

Blog post image

Nexter définitivement ton soutien-gorge… Tu hésites encore à sauter le pas ? Tu as peur du regard des autres, de ne plus pouvoir porter certaines fringues ? In’fluence t’aide à #FREETHENIPPLES grâce aux témoignages de tes youtubeuses fav.

Romy

Après plus d’un an sans soutif, Romy te livre un témoignage sans filtre sur la libération de ses « petits Kevins » (comprendre : ses tétons, parce que oui, c’est leur petit nom). Un véritable soulagement pour elle : plus de douleur ni de sentiment de compression ! Sa plus grande appréhension ? Le regard des autres. Mais quand on tombe le soutif, on se rend compte que les moeurs changent et que les gens ne sont pas focalisés là-dessus. Autre bienfait : les seins, sans soutien-gorge, se musclent eux-mêmes et se maintiennent tout seul au fil du temps. Que faire pour les Kevins apparents ? Brassière, soutif discret sans armature, coques et caches-tétons : les solutions sont nombreuses !

Horia

Si toi aussi, la première chose que tu fais en rentrant chez toi c’est nexter ton soutien-gorge, matte cette vidéo d’Horia. Elle y rappelle à sa jeune audience l’importance de connaître sa taille de soutif, mais aussi la beauté du corps de la femme au-delà des connotations sexuelles. Parce que non, les tétons ne sont pas là pour être des objets de désir ! Comme beaucoup, Horia fait le constat que depuis qu’elle a tombé le soutif, ses seins se sont raffermis. Comme quoi, on peut se demander à quoi ils servaient vraiment

Léa Choue (avec Margaux de La Plume, et Marie Drew)

Dans cette vidéo, c’est trois témoignages pour le prix d’un ! Léa Choue, La Plume et Marie Drew se confient sur leur expérience après un mois sans soutif. Qu’on fasse partie de la team #tinyboobs ou qu’on fasse du 85D, ces trois nanas nous prouvent que le no bra est toujours possible. Ces trois histoires nous prouvent que ce qui nous arrête reste les jugements extérieurs… Et qu’une fois qu’on les dépasse, ce n’est qu’un soulagement.

Shera

Si tu suis Shera sur Instagram, tu as déjà du remarquer son téton piercé et son no-bra décomplexé. Et on est fans ! Dans sa vidéo, elle nous parle de manière ouverte et sans tabou de la poitrine et de l’importance d’en prendre soin. Elle n’aborde pas que le no-bra, mais aussi tous ces sujets dont on ne parle pas, ou peu : les difficultés des grosses poitrines, la différence de chaque paire de boobs, le cancer du sein

Léna Situations

La team #oeufsauxplats, cette vidéo est pour vous ! Les petits boobs peuvent tout aussi bien être mis en valeur, et pas seulement avec des push-ups. Plutôt que se focus sur nos interdits, pensons à assumer nos nénés ! Les astuces sont nombreuses pour les rendre encore plus jolis : décolletés XXL, soutiens-gorges apparents et tendances, col en V ultra-flatteur, bustier… Ne cache plus ta petite poitrine, fais-en un atout !