Nos films et séries feel good : la sélection de la rédac’ !

Blog post image

Tu sais quel jour on est aujourd’hui ? Oui oui, plus que 24 dodos avant Noël ! Et le meilleur dans tout ça, c’est que cette belle journée tombe un dimanche. De quoi se blottir dans son plaid, avec (we know, so cliché, but who cares?) son petit chocolat chaud… et une bonne dose de feel good !

Du coup aujourd’hui, l’équipe d’Influence te chouchoute. On partage avec toi nos films et séries ultra feel good qui nous réconfortent et nous envoient plein de good vibes !

Luana

Mon film : HOW TO BE SINGLE. Une comédie américaine comme on les aime ! Des personnages agaçants et attachants en même temps. Une intrigue, ma foi, assez banale. Mais surtout une morale pas si bête que ça, on n’a pas besoin d’un homme (ou d’une femme) pour s’épanouir ! Un bon film feel good, à regarder sous la couette pour faire un break des films de Noël (mais si on les kiffe… oups).

Ma série : SENSE 8. Tout d’abord l’histoire est géniale, les personnages sont profonds et bien travaillés. Mais ce qui me touche le plus dans cette série, ce sont les valeurs qu’elle défend : ouverture d’esprit, égalité, amitié, amour, acceptation de soi et des autres ! Une belle leçon de vie et d’humilité derrière une intrigue de science fiction bien construite. Le génie Netflix a encore frappé !

Pauline

Mon film : LE DIABLE S’HABILLE EN PRADA. Je ne sais pas quel perso m’inspire le plus entre Miranda et Andy, mais toujours est-il que je reviens périodiquement à ce film avec nostalgie. Je jure que ça n’a rien à voir avec le fait que j’ai moi-même créé mon magazine, parce que le film n’aborde que très peu ces aspects-là (gérer un périodique, c’est pas la fashion week et les soirées mondaines en vrai). Mais ce film me rappelle qu’on peut tout accomplir avec de l’ambition, et que c’est un peu ce que je fais (même si je ne cours pas sur la 5th Avenue avec des sacs Hermès et des cafés Starbucks). Je dois vouer que ce film me rappelle aussi une profonde obsession pour New York qui date de l’adolescence (on l’a tous eue un peu, non?) alors forcement, je suis dans le bain. Je ne changerai qu’une chose, le mec d’Andy hyper con. Voilà, c’est dit. 

Ma série : HOW I MET YOUR MOTHER. J’ai un sérieux problème avec cette série. Je dois en être à mon 40ème visionnage. Parfois, quand je m’ennuie ou que je suis occupée (cuisine, ménage, tu connais), je lance un épisode au hasard et je sais que je vais toujours passer un bon moment. A ce stade, c’est comme prendre des nouvelles de mes potes, ok ? J’adore chaque running gag et répliques cultes de la série, chaque défaut des personnages, chaque trait de caractère que j’ai clairement choppé (oui, comme Marshall, je chante tout ce que je fais). Le plus drôle, c’est que j’ai connu un groupe de potes exactement comme cette bande (c’est eux qui m’ont fait découvrir la série, ça ne s’invente pas), et ça ressemble un peu à une secte en vrai. Mais ça ne m’empêche pas de replonger très souvent dans cet univers réconfortant, qui fait véritablement passer du rire aux larmes (j’ai pleuré à pratiquement chaque épisode de la saison 9 et je n’ai toujours pas accepté la fin, don’t judge me). 

Delara

Mon film : LA FAMILLE ADDAMS. Mon choix est peut-être un peu chelou. Ok. Mais en attendant, rien de tel que l’un des films de la saga Addams pour remettre des paillettes dans mon coeur noir. Morticia est sans aucun doute mon idole, et Mercredi est l’ultime sassy goth-girl. L’observer martyriser ses camarades par des phrases cinglantes avec la plus grande élégance, voilà ce qui, personnellement, me détend.

Ma série : FRIENDS. Sur ce coup, je sais, je suis la 90’ basic girl. J’assume, dans cette vie j’ai deux passions : la pizza et Friends. Les après midi couplant les deux sont à mon sens des cadeaux du ciel. Malgré ses défauts (blagues sexistes ou grossophobe), la série me fait rire, et me rapelle qu’aujourd’hui ces petites blagues reloues ne passeraient plus. Thanks god. Mais sans aucun doute, je ne me lasserai jamais d’adorer Joe, Chandler, Monica, Rachel, Phoebe et surout détester Ross de toute mon âme (mais ça, ça mérite un article entier)

Esen

Mon film : MAMAN, J’AI RATE L’AVION. J’avoue, je suis nostalgique. Cette comédie qui passe chaque année à la télé depuis que je suis née, à 25 ans, je la regarde toujours. Et à 35, si j’ai des enfants, je leur montrerai les aventures de Kevin, seul dans sa maison à Noël, face aux méchants cambrioleurs. Kevin, ce héros qu’on a toujours rêvé devenir un jour !

Ma série : LES FRERES SCOTT. LA série de mon adolescence ! J’adorais le moment où je rentrais des cours pour allumer la télé et rester scotchée à l’écran pour suivre les aventures de Lucas et Peyton (mes préférés), ou Lucas et Brooke ou Brooke et … enfin, tu m’as compris! Ces petites histoires complexes de jeunes adultes lycéens nous ont fait rêvé, et même si je connais les épisodes par coeur, ça m’arrive encore de flâner devant AB3 pour mater un épisode dans le tas !

Justine

Mon film : THE AGE OF ADALINE. Tu connais peut-être mon admiration (obsession, d’accord) pour Blake Lively. Dans ce film, je la trouve incroyable. Mais ce qui me touche surtout, c’est la morale de ce film. La hantise du personnage ? Ne jamais vieillir. La mienne ? Voir le temps passer trop vite. Quand je regarde ce film, je me dis que c’est tellement génial d’avoir des projets et de voir les choses avancer. Puis il y a tout ce décor incroyable, ces voyages dans le temps qui me font oublier le monde autour de moi.

Ma série : PLAN COEUR. C’est mon petit crush Netflix du moment. Cette série, je l’adore parce qu’elle aborde plein de choses qui nous concernent toutes : l’amour, l’amitié, la carrière… l’épanouissement. Et surtout, avec beaucoup, beaucoup, beaucoup d’humour et de rires. Je vous laisse avec le trailer de la saison 1 façon Love Actually. JPP.