On s’est incrustées sur Tinder, et voilà ce qu’on a appris

Blog post image

Ces derniers jours, si tu es active sur cette app’ de rencontre, tu as peut-être pu matcher et papoter avec un profil un peu spécial… Celui d’In’fluence Mag ! On est allées à la rencontre de nos lectrices, et on vous raconte tout ce qu’on a appris sous couverture. 

On te parlait récemment de comment fonctionne vraiment Tinder. Et ça nous a donné l’idée de faire l’agent infiltrée sur l’appli ! Pourquoi ? Parce que sur cette plateforme qui juge majoritairement sur le physique, il était temps de remettre les pendules à l’heure et de vous envoyer du self love à la pelle. La team In’fluence s’est incrustée sur l’appli pour te rappeler que, toi aussi, tu es une nana de magazine. Parce qu’on l’est toutes ! 

Du coup, on en a profité pour observer un peu comment les choses se passent sur Tinder. Pour matcher avec des filles, on s’est dit que créer un profil masculin mènerait à plus de résultats. On a donc pu observer en majorité des nanas hétéros, avec leurs manières de créer leur profil et de dialoguer. Et on te dit tout ce qu’on a appris !

1. Vous êtes toutes belles

Eh ouais les meufs. Que vous crouliez sous les matchs ou pas, vous êtes toutes des bombes. On a eu l’occasion de le rappeler à plusieurs centaines d’entre vous ! Prenez la confiance et ne laissez aucun mec, ou aucune appli vous dicter qui vous êtes. Encore moins quand elle est basée sur un algorithme nul qui vous donne un score de désirabilité-bullshit.

2. Tinder, c’est super oppressant

Il suffit de deux minutes d’inactivité pour que l’app te couvre littéralement de notifications, à coup de « Vous avez un nouveau match » ou « Ne ratez pas les profils qui vous ont liké!« . On a la désagréable impression que Tinder joue avec la solitude des gens, et le besoin de validation que procure le like des inconnus. Et franchement, ça fait froid dans le dos.

3. Les meufs sont hyper méfiantes, et on comprend pourquoi

Je ne compte plus le nombre de fois que j’ai pu lire dans la bio de beaucoup de filles un véritable avertissement : mecs pas sérieux s’abstenir, recherche uniquement des relations durables, etc. Ça donne la désagréable impression que Tinder regorge de fuckboys prêts à tout pour arriver à leurs fins. Et qu’on est bien trop habituées à un gros baratin, pas sincère pour un sou…

4. Vous avez beaucoup de choses à raconter

On a envoyé à chacune d’entre vous un petit compliment gratuit, accompagné d’un gif du plus bel effet. Inutile de dire que je me suis appliquée pour le choisir ! Et vous avez toujours été du style à lancer la conversation, et notamment à rebondir sur le projet du magazine. C’était super chouette de discuter plus longuement avec chacune et de découvrir vos réflexions, vos vécus. De quoi nous inspirer pour nos futurs articles !

Le genre de gif que je vous envoie, éblouie par votre beauté

5. Vous manquez de confiance en vous

A chaque compliment, vous aviez tendance à vous descendre en flèche. En mode « alors là non, n’exagérons rien » ou « pas du tout, mais merci beaucoup« . On ne dit pas que vous auriez dû répondre en mode diva « #iknow », mais on a été si tristes de vous voir dures avec vous-mêmes. Et si vous vous sentez mal dans votre peau, revenez au point 1, parce que vous êtes toutes des bombes !