Pourquoi je suis accro aux films de Noël (et toi aussi d’ailleurs)

Blog post image

Plus que 63 dodos avant Noël… Dix lundis, deux mois. Oui, je suis une fana inconditionnelle de la période de Noël. Hormis le froid et la neige qui me glacent jusqu’à l’os, tout me fascine et m’émerveille (alors que chaque année, c’est la même chose, on est d’accord). Dans cette ambiance festive que toi aussi tu adores, on a nos petites habitudes, dont celle de regarder les (télé)films de Noël. Mais porqué ?

Pourquoi cette fascination, cette addiction à ces histoires un peu « cucul » ? It’s time de t’enrouler dans ton plus gros plaid et de te réchauffer un chocolat.

Tout est beau, tout est Noël !

On s’installe dans le canapé, on checke le programme télé, et on sait déjà qu’en choisissant un des films de Noël proposés, on n’aura rien d’autre à faire que se détendre. Car dans chacune de ces histoires, c’est toujours le même mécanisme qui se répète : la vie suit son cours, jusqu’à ce qu’un événement vienne en perturber le bon déroulement. Problème, passage compliqué, solution, happy end.

Inconsciemment, le téléspectateur choisit de regarder ces films parce qu’il sait qu’à la fin, il se retirera avec l’esprit léger. Tout ça pour dire, un film de Noël, c’est toujours le bon choix pour se détendre et se relaxer.

Love is in the air !

Mon petit coeur de pierre peut aussi craquer devant une belle histoire d’amour, l’ingrédient qui ne fait jamais défaut dans ce genre de récits. Une histoire bien romantique, bien cucul, comme on les aime ! On sait déjà dans les dix premières minutes qui sortira avec qui, mais peu importe.

Au moins cette fois, on sait que X et Y finiront ensemble, sous un petit air de Michael Bublé. Pas comme dans nos plus grosses déceptions movies (La La Land, Titanic, Nos Etoiles Contraires…).

Dans la majorité des cas, les personnages ne sont ni extravagants, ni incroyables. Mais ils ont ce petit quelque chose rocambolesque qui nous attire. On s’identifie facilement à eux, à leur mode de vie, à leur quotidien. Et si c’était nous ? Moi qui tombais amoureuse de ce beau ténébreux, moi qui vivais dans cette maison qui ressemble à la maison du père Noël ultra tendance ? Tu me suis ?

La magie opère

La neige tombe (mais pas sur nous donc so what), les décorations scintillent, le sapin resplendit. Et quand patatra, tout s’effondre, notre coeur s’emballe. Mais au fond, on sait que tout ça s’arranger. Et si tout va rentrer dans l’ordre, c’est grâce à la magie de Noël, pas vrai ? Elle rend tout le monde heureux. C’est très cliché, mais c’est très vrai. On pardonne n’importe quoi à n’importe sous prétexte que Noël peut résoudre tous les problèmes.

Je déclare le marathon ouvert !

Les grandes chaînes françaises s’y mettent, nous aussi ! Et on me glisse dans l’oreillette que Netflix prévoit de nous canarder de nouvelles productions dès le mois prochain. Alors rassure-toi, il n’y aucune honte, aucune gêne à adorer regarder ces histoires aux scénarios plus que simplets. Elles ne font que nous transporter dans l’univers singulier du 25 décembre !