Voyage voyage : ces films qui m’ont donné envie de parcourir le monde

Blog post image

Tu l’as compris depuis les quelques derniers articles que je t’ai concocté (City Trips pas chers, Vacances Atypiques), je suis une accro du voyage. L’une des raisons qui m’a donné envie de parcourir le monde, ce sont les paysages, les petits coins de paradis que j’ai longtemps regardés dans mes films préférés.

Aujourd’hui, je t’emmène avec moi dans les souvenirs que j’ai gardés pour te donner des envies de voyages par cette météo maussade. Et surtout parce que les films que l’on regarde quotidiennement peuvent être de bons conseils pour ton prochain grand décollage !

Rome, Anges et Démons

Ce voyage a été une véritable révélation. Toute l’intrigue se passe à Rome, et le personnage principal parcourt la ville à la recherche de réponses liées à l’histoire. L’intrigue traverse littéralement la ville du nord au sud, d’ouest en est, en passant par les coins les plus incroyables, contant l’histoire des lieux.

J’ai dû voir ce film une trentaine de fois avant d’avoir la chance de me rendre dans la capitale italienne. Et devine quoi, je l’ai visitée en retraçant exactement le même parcours que le personnage !

Le Panthéon, le Vatican avec la place Saint-Pierre ou encore les églises Santa Maria della Vittoria et Santa Maria del Popolo, avant de finir avec le Castel Sant’Angelo (que tu vois ici sur la photo) pour le grand final de l’intrigue, et de mon voyage. Résultat, je me suis sentie portée à chaque visite, intéressée par l’histoire, l’architecture, et faisant constamment le lien avec le film que j’ai adoré.

Le Royaume-Uni, Harry Potter

C’est l’une des raisons principales pour laquelle l’univers d’Harry Potter me fascine autant : l’ambiance, l’atmosphère, le décor so British. J’ai une obsession pour ce pays que je trouve fascinant. Je me suis rendue un nombre incalculable de fois à Londres, et que j’essaie, avec mes moyens, de parcourir le Royaume-Uni à la recherche de cette identité.

Si toi aussi, tu as cette sensibilité particulière, celle des vieux châteaux, des petits villages pittoresques, c’est une région faite pour toi. Londres est superbe, mais il y a plein d’autres coins qui renferment des trésors, et notamment le Pays de Galles, Wales. Certaines scènes des films y ont d’ailleurs été tournées.

En visitant Brighton et Cardiff, en sillonnant les routes par un temps pluvieux, j’ai retrouvé cette ambiance qui me tenait tant à coeur. Prochaines étapes : Oxford, Windsor, Cambridge, et bien entendu, l’Ecosse !

Le Texas, The Longest Ride

Ahhh le Texas ! Ce mythe du cowboy dans son ranch, les rodéos, les Longhorns… So cliché but so real. Je vais être honnête avec toi, je m’étais déjà rendue au Texas avant de voir ce film. Une histoire d’amour entre une nana un peu intello et un cow boy de rodéo. En le regardant, j’ai ressenti le besoin de repartir outre Atlantique et revivre la véritable expérience de cet état pas comme les autres.

L’expérience du Texas, ce parfum de far west, je l’ai vécue, et je la ressens encore en regardant mes (déjà) vieilles photos et ce film. Si tu as envie de la ressentir aussi, plonge toi dans The Longest Ride qui, malgré son côté un peu niais, a le don de te faire découvrir un univers qu’on connait peu.

Las Vegas, Very Bad Trip

Un cliché ce film, tu dis ? C’est peut-être pour cela que tu penses directement à Very Bad Trip quand on te parle de Las Vegas (et vice-versa). On y parcourt les plus beaux palaces et les plus belles avenues (pour les palaces, je passe mon tour, mais pour les avenues, c’est dépaysant !). J’aurais également pu citer Jackpot, ou Las Vegas 21.

Tous ces films ont ce petit quelque chose en commun, celui de donner envie de déconnecter dans un endroit hors du commun. En les regardant, tu as sûrement le même sentiment que moi. « Je dois y aller au moins une fois. »

La légende selon laquelle il faut être riche pour profiter pleinement de Las Vegas… est vraie… si tu ambitionnes de passer ta nuit au Caesars Palace et dilapider ton argent aux casinos. Mais c’est une ville qui réserve bien d’autres surprises.

Dans le film, on les voit s’amuser, profiter, admirer les fontaines dansantes, les buildings illuminés, les animations en plein air… Et c’est ça aussi qui donne envie. Voir Vegas au moins une fois. (Sinon oui, j’ai quand même misé un dollar au casino… et j’ai quadruplé ma mise !)

La Toscane : Lettre à Juliette

Oui, ok, c’est un film un peu « cucu ». Mais j’avais à peine 15 ans quand il est sorti, et je suis tombée amoureuse des paysages toscans : les villes typiques telles que Vérone, Florence, Pise, et les vignes dans la campagne, les petites routes sillonnant les vallées. Depuis, je me suis toujours dit que je découvrirai la toscane de villes en villes, en passant par les petits villages les plus pittoresques.

Je n’ai pas eu la chance de faire Vérone, mais bien Pise et Florence, avec entre les deux, des arrêts dans des vieilles bâtisses au milieu des vignes et des petits villages perchés et isolés : Montecastello et San Miniato. Et c’est comme on se l’imagine (et tant de fois regardé!), déconnecté du monde et fascinant.